Se procurer un animal sauvage : une lubie malheureusement facile à satisfaire !

La Fondation 30 Millions d’Amis sauve régulièrement des animaux sauvages détenus par des particuliers. Elle s’inquiète de ce phénomène de mode grandissant. D’autant qu’il serait assez simple d’obtenir ces lionceaux, tigres et autres primates. Explications.

Astrid Nelsia s'est affichée sur les réseaux sociaux avec des animaux d'espèces protégées. © Snapchat Astrid Nelsia

Aujourd’hui, c’est Astrid Nelsia – une starlette de téléréalité – qui pose fièrement sur les réseaux sociaux avec des animaux sauvages, faisant au passage la promotion de la personne chez qui l’on pourrait se procurer ces spécimens. Hier, c’est un habitant de Seine-Saint-Denis qui s’affichait avec un lionceau, proposant à qui le voulait, de le louer…

Et les exemples ne manquent malheureusement pas. Selon une information donnée à Franceinfo par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), « en moins de cinq ans, plus d'une quinzaine de grands fauves ont été saisis chez des particuliers par l’ONCFS, principalement en Ile-de-France ».

>> Partagez cette actu sur FacebookTwitter et Google +.

Même triste constat pour la Fondation 30 Millions d’Amis, qui a secouru pas moins de 31 animaux sauvages détenus par des particuliers… en à peine un an. Le dernier en date étant ce lionceau trouvé au domicile d’un particulier à Noisy-le-Sec (93) dans des conditions déplorables. Le fauve a été transporté vers le Natuurhulpcentrum, un sanctuaire partenaire de la Fondation, situé aux Pays-Bas. Selon plusieurs sources, l’homme aurait récupéré l’animal auprès d’un cirque. Et ce cas ne serait pas isolé…

UN TRAFIC LUCRATIF

« Pour le trafic, les cirques pourraient recourir à des naissances non déclarées, explique Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis. Plusieurs établissements ont été verbalisés pour mauvaise tenue des registres... » Appâtés par l’argent facile et peu soucieux du bien-être de leurs animaux, certains cirques n’hésiteraient pas à revendre une partie de leurs portées clandestines, voire à les louer, comme en atteste la récente enquête de Franceinfo.

Faits confirmés par les circassiens eux-mêmes : André-Joseph Bouglione – qui a arrêté les spectacles de cirques avec animaux – rapporte que « certains cirques sont tellement avides d’argent qu’ils sont prêts à tout pour des centaines d’euros. Ils utilisent donc soit des bébés animaux pour faire des photos avec le public soit les revendent au prix cher au premier "gogo" venu ! Ils font cela uniquement pour de l’argent et c’est révoltant ! ».

DES CONTRÔLES DIFFICILES

Comment ces naissances peuvent-elles échapper aux contrôles ? Pour Arnauld Lhomme, « le suivi des cirques itinérants est très complexe en raison de leur lieu de rattachement ; parfois, les autorités compétentes ne les ont même jamais vus ».

Et tout serait fait pour cacher ces acquisitions clandestines : « Les transactions se font en liquide et les personnes attrapées sont peu bavardes », confie Eric Hansen, de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, à Franceinfo.

 
 

Ce lionceau était détenu dans un appartement d'une cité du 93. Pito a été pris en charge par  et mis en sécurité. 

 

DES CONDITIONS DE VIE DÉPLORABLES

« Bien sûr, les cirques qui sont prêts à revendre leurs bébés pour de l’argent se moquent de leurs conditions de vie après », rajoute André-Joseph Bouglione. Évidemment, ces jeunes animaux souffrent de ces conditions de vie incompatibles avec leurs besoins. Souvent retrouvés dénutris dans des appartements minuscules (comme le lionceau Pito) ou dans des cages non réglementaires (comme le lionceau Ciam à Poussan).

SAUVER ET RECUEILLIR CES ANIMAUX : UNE GRANDE DIFFICULTÉ

S’il est bien sûr essentiel pour les autorités et les associations de protection animale de sauver ces animaux, il reste cependant difficile de leur trouver un lieu d’accueil. Trop imprégnés par l’homme, il est impossible de relâcher ces animaux dans leur milieu naturel. Seuls restent des sanctuaires pour les accueillir. Malheureusement, ces structures adaptées sont peu nombreuses. Si la Fondation 30 Millions d’Amis est bien partenaire d’AAP aux Pays-Bas et en Espagne, du Natuurhulpcentrum en Belgique et de Tonga Terre d’accueil ou du Refuge de l’Arche en France, ces centres sont déjà saturés…

Les chats hypertendus conférence gratuite

FORMATION EN ACCES LIBRE 

Pour s'inscrire : http://www.wizzvet.com/fr/webconferences-veterinaires/ne-passez-plus-a-cote-des-chats-hypertendus,10372/register?utm_source=sendinblue&utm_campaign=20170616__upcoming_webconfs&utm_medium=email

 

Dr. Yannick BONGRAND
Ne passez plus à côté des chats hypertendus
 
mercredi 21 juin - 13h00  |  Durée : 30 min
Offerte par CEVA
 
OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES
 • Tout savoir sur la maladie
 • Le diagnostic : intérêt du dépistage
 • La prise en charge et le suivi
 
   

Une ASV ouvre un refuge pour animaux handicapés

Des animaux à 90% blessés par l'homme

Assistante vétérinaire, Stéphanie Lisicki se dévoue entièrement à ses animaux, le plus souvent atteints de pathologies lourdes. Des animaux victimes à 90% de mauvais traitements : coups de barre de fer, membres brûlés... certaines blessures dépassent l’entendement.

Ces animaux gravement blessés ou définitivement handicapés sont orientés vers le refuge Suzi Handicap Animal par les Gendarmeries, en cas de mauvais traitement, mais aussi par les vétérinaires ou des fondations animales qui ne disposent pas des compétences liées au handicap.

 

+ infos : http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/orne/perche/suzi-handicap-animal-creation-refuge-animaux-handicapes-orne-1252237.html

 

Son FB https://www.facebook.com/associationsuzihandicapanimal/

 

Emission vétérinaire sur tf1 le 9 avril 2017

L’émission Vétérinaires, leur vie en direct : de retour sur TF1 dès le 9 avril !

 

Vous avez toujours rêvé de voir à quoi le quotidien d’un vétérinaire ressemblait ? Découvrez les facettes de l’un des plus beaux métiers du monde dans l’émission Vétérinaires, leur vie en direct. La deuxième saison commence le 9 avril à 16h05 sur TF1 !

Forte du succès de sa première saison, l’émission Vétérinaires, leur vie en direct revient pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. Dans le premier épisode de cette deuxième saison, ils pourront cette fois découvrir le quotidien des vétérinaires de Lille et d’Arcueil qui viendront en aide à différents animaux dont : Filou, un Bouvier bernois souffrant de maux de ventre et de problèmes respiratoires, et Klusky, un Bouledogue français qui hurle de douleur sans qu’on ne sache pourquoi...

RENDEZ VOUS CE DIMANCHE 19 MARS A 11H DEVANT VOTRE ECRAN SUR C8. 


UN GRAND MERCI A TOUTE L'EQUIPE URGENCES ANIMALES FRANCE ET L'EQUIPE DE TOURNAGE LES ANIMAUX DE LA 8.

 

SUJET Pompiers  pour les animaux !

Venez nous dire en commentaires

si vous avez aimé ! 

Véto Junior Episode 1 & 2

Découvrez des jeunes vétérinaires en pleine action, emission diffusée à la télé

 

Lien :

Episode1 

https://www.youtube.com/watch?v=sbTA84Uq0EY

 

Epiode 2

https://www.youtube.com/watch?v=piGcBRi5bUE

 

24 h Aux Urgences Vétérinaires

Reportage a Maison Alfort !

 

Lien :

https://www.youtube.com/watch?v=mhetz-TreZc

 

 

Urgences Vétérinaires

Démantèlement d'élevage clandestin et insalubre, opération en urgence, maltraitance : chaque année, les vétérinaires urgentistes réalisent près de 100 000 interventions. Pour l'animal, c'est souvent une question de vie ou de mort. Ces vétérinaires très spéciaux opèrent des chiens et des chats, évidemment, mais aussi des NAC, les Nouveaux animaux de compagnie - singes, rats, perroquets, furets ou serpents. Ces interventions peuvent s'avérer périlleuses, surtout quand le patient est un crocodile ! Les équipes du magazine ont également suivi les missions des inspecteurs chargés de lutter contre la maltraitance animale. Leurs interventions sont aussi étonnantes que spectaculaires.

Réalisé par Vincent Liger
Montage de Julien Mesquite
Appels d'urgence, TF1

 

Lien vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=fmcqqO52SRs